Catégories
Tourisme

Que ramener d’Irlande ? 5 souvenirs à emporter dans votre valise !7 min read

Vous avez passé un merveilleux séjour en Irlande et souhaitez gâter vos proches et amis à votre retour ?

Les souvenirs que vous pouvez ramener d’Irlande sont typiques, funs, originaux, souvent drôles et surtout… nombreux !
Il y en a pour tous les goûts et ces attentions feront absolument plaisir à votre entourage !

THE IRISH THEORY vous donne un petit coup de pouce et vous propose une liste de souvenirs à emporter sans plus attendre ! 

Un bon whiskey irlandais

Impossible de repartir d’Irlande sans une bonne bouteille de whiskey pour les amateurs d’alcools forts !

De nombreuses marques sont disponibles à la vente, à des âges et tarifs différents : Jameson, Bushmills, Kilbeggan, Tullamore Dew, Teeling
Le goût si particulier du whiskey irlandais, doux, léger et fruité, est rendu possible grâce à la triple distillation, l’absence de tourbe, l’usage d’orge non maltée, l’art de la préparation, …
Un présent qui ne va pas rester dans les placards bien longtemps !

Découvrez ici deux fabuleuses distilleries de Dublin !

Un anneau de Claddagh

Messieurs, cette bague traditionnelle irlandaise fera certainement plaisir à ces dames !

Si celle-ci était généralement offerte à l’occasion de fiançailles ou d’un mariage, elle peut maintenant être portée comme gage d’amitié.
L’anneau symbolise l’amour (le cœur), l’amitié (les mains) et la loyauté (couronne).

Créée à partir du 17ème siècle, la bague de Claddagh se trouve au cœur de plusieurs légendes.

L’une d’elles raconte que Margaret Joyce, une femme du clan Joyce, se maria avec Domingo de Rona, un marchand espagnol. Elle alla vivre avec lui en Espagne, mais il mourut. Elle retourna en Irlande et épousa plus tard le maire de Galway, en 1596. Grâce à sa bonté et à l’héritage de son mari, des ponts furent construits à Connacht. En récompense à cette générosité, un aigle déposa, un jour, l’anneau de Claddagh sur les genoux de Margaret.

Découvrez aussi :  Ces 5 émotions ressenties lors d’un voyage en Irlande !

Une autre légende raconte l’aventure de Richard Joyce, un homme du clan Joyce, qui quitta Galway pour aller travailler dans les Caraïbes.
Il promit de se marier avec sa dulcinée à son retour.
Cependant, son bateau fut intercepté et Richard fut vendu comme esclave à un forgeron Maure. Celui-ci lui enseigna son art à Alger. Quand Guillaume III devint monarque, tous les prisonniers britanniques furent libérés.
Le forgeron, qui appréciait Joyce, lui proposa d’épouser sa fille et d’obtenir la moitié de sa fortune. Richard refusa et retourna en Irlande afin d’épouser sa promise. Il lui offrit la bague qu’il avait alors forgée pendant le temps passé chez les Maures.

Les façons de porter l’anneau sont également significatives.
Si la bague est portée à un doigt de la main droite, la pointe du cœur dirigée vers le bout du doigt, la personne est probablement célibataire et en recherche de l’âme sœur.
Si, par contre, la pointe du cœur est dirigée vers le corps, la personne est engagée.
Si la bague est portée à la main gauche, la pointe du cœur dirigée vers le bout du doigt, cela signifie que la personne est fiancée ; si la pointe est dirigée vers le corps, cela indique que la personne est mariée.

Un instrument de musique irlandais

Amateurs de musiques celtiques et traditionnelles irlandaises, ces cadeaux sont faits pour vous !

Dans les magasins de souvenirs, vous aurez la possibilité d’acquérir un tin whistle. Généralement désigné par le terme « flûte irlandaise », cet instrument à vent fait le plaisir des petits et grands, passionnés de musique. Cette flûte à six trous est généralement en métal avec un bec en plastique et est vendue à très bon prix avec un petit manuel d’utilisation.

Découvrez aussi :  COVID-19 en Irlande !

Le bodhràn, également peu coûteux, contentera à la fois les fans de musique et de décoration. En effet, ce bel instrument de percussion se compose d’un cadre en bois circulaire sur lequel est tendue une membrane en peau de chèvre, décorée parfois de magnifiques motifs celtiques.
Rendu connu dans les années 60 par des groupes tels que « The Chieftains », il était autrefois uniquement utilisé lors de la fête de la Sainte-Etienne, le 26 décembre. 

Découvrez ici un autre article de THE IRISH THEORY sur les instruments de musique irlandais !

Un pull en laine « Aran »

Le pull irlandais en laine est originaire des îles d’Aran, sur la côte ouest de l’Irlande.

De nombreux agriculteurs et pêcheurs vivaient sur ces îles au climat rude et humide. Les femmes tissaient alors la laine des moutons pour confectionner des pulls qui protégeaient leurs époux du mauvais temps : c’est la naissance du pull Aran !

Le vêtement, au col rond et au maillage serré, est fabriqué avec attention et minutie avec de la pure laine vierge. Il fallait compter environ 60 jours de tricotage pour un seul pull !

Un véritable cadeau pour ceux et celles qui aiment boire un bon Irish Tea devant un feu de bois un soir d’hiver…

L’Irish fudge

Outre le thé gourmand irlandais et le chocolat, le caramel irlandais a également la côte ! Cette confiserie locale à base de sucre, de lait et de beurre, avec ou sans whiskey en son cœur, ravit le palais !
Il existe également bien d’autres saveurs : cidre, vanille, noix, chocolat, amande …

Découvrez aussi :  Ring of Kerry : les 10 étapes, de Killarney à Killorglin !

Les ingrédients, mélangés et chauffés à haute température, donnent une préparation qui sera ensuite refroidie et mélangée pour lui donner son actuelle texture. Un délice !

Ne manquez pas de découvrir les magasins « Aunty Nellie’s Sweet Shop » à Dublin (Temple Bar), Galway, Wexford, Cork, Killarney ou encore Westport ! Un véritable délice pour les yeux et les papilles ! 

A Dublin, vous trouverez de nombreux shops « Carrolls Irish Gifts » qui proposent des souvenirs pour tous les budgets. Vous avez maintenant la possibilité de commander en ligne sur : https://www.carrollsirishgifts.com/

N’hésitez pas non plus à vous rendre à Grafton Street, rue piétonne du centre-ville toujours animée par des artistes de rue et où vous trouverez bon nombre de commerces, tels que « Brown Thomas » ou encore « St Stephen Green – Shopping Center » devant le parc du même nom.
Sur Henry Street, de nombreux centres commerciaux à bons prix, tels que « Arnotts », feront votre bonheur !

D’autres idées de souvenirs à ramener d’Irlande ?
Balancez dans les commentaires ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *